Enquête N°1

Voici quelques questions.
Vos réponses seront très précieuses pour la suite du projet JOGG.

1. Quel est votre réseau social préféré ?
2. Qu’est-ce qui vous plait ? Qu’est-ce qui vous déplaît ?
3. Quelle est votre meilleure expérience ? Et la pire ? (on adore tous les anecdotes)
4. Quel conseil donnerez-vous à un proche qui s’inscrirait aujourd’hui ?
5. Quelle serez-votre réaction si ce réseau disparaissait demain ?
6. Combien de fois vous connectez-vous chaque jour, pour combien de temps ?

Bien sûr, vous pouvez répondre anonymement.
Merci.

6 réflexions au sujet de « Enquête N°1 »

  1. 1. Quel est votre réseau social préféré ?
    En ce moment j’aime bien Instagram.

    2. Qu’est-ce qui vous plait ? Qu’est-ce qui vous déplaît ?
    Côté publication, j’aime bien le côté créatif visuel, pas besoin d’écrire des tas de lignes (qui n’auraient été que très peu lues) pour partager quelque chose.
    Côté suiveur, c’est beaucoup plus sympa de voir les photos d’un coup d’oeil, puis de prendre un peu plus de temps pour celle qui m’interpelle plus. Et on a pas trop le phénomène de reposts (enfin dans les comptes que je suis)
    Les # à rallonges et ceux qui en mettent trop sont pénibles.

    3. Quelle est votre meilleure expérience ? Et la pire ? (on adore tous les anecdotes)
    Les meilleurs expériences sont les clients qui partagent de photos ou des vidéos de mes produits.
    Les pires, ce sont les personnes qui t’ajoutent pour entrer en communication et te vendre des trucs ridicules (comme un legging de Yoga pour femme Bleu-Blanc-Rouge en hommage à l’équipe de France de foot…)

    4. Quel conseil donnerez-vous à un proche qui s’inscrirait aujourd’hui ?
    Sois créatif.

    5. Quelle serez-votre réaction si ce réseau disparaissait demain ?
    Je n’en serai pas traumatisé plus que cela.

    6. Combien de fois vous connectez-vous chaque jour, pour combien de temps ?
    2-3 fois, environ 5 minutes à chaque fois pour checker les likes et les photos des autres.

    1. Merci pour ta réponse, la seule participation à cette enquête 🙂
      Rien de grave, on en discutait par mail, et Olivier m’a confirmé aussi cette impression : parler de son usage personnel des réseaux sociaux est… tabou !
      Intéressant car ça dit quelques chose de nous, peut-être une forme de honte.

      Ta description d’Instagram montre bien une des raisons de son succès : la rapidité. Une photo dit rapidement plus de choses qu’un texte.
      Le legging de Yoga m’a tué ! Ah Ah !

  2. 1. Quel est votre réseau social préféré ?
    – Facebook, mais c’est surtout le seul que j’utilise. Ça me suffit.

    2. Qu’est-ce qui vous plait ? Qu’est-ce qui vous déplaît ?
    – J’aime le fait que ça me permette de garder un contact avec des interactions instantanées avec mon conjoint qui est l’autre côté de l’océan, ma famille, échanger quelques nouvelles avec des amis de longue date ou des gens qui sont passé dans ma vie. J’aime être informé de ce qui se passe (les pages d’infos locales) et avoir accès à du contenu humoristique facilement. Ça nous permet aussi sur mon lieu de travail de créer des liens en ayant des discussions de groupe en dehors des heures de boulot.

    – Je n’aime pas le fait que certains l’utilise pour essayer d’arnaquer du monde. Ça m’attriste de voir qu’il y en a qui s’en servent pour entretenir leur peine et leur rage en cherchant à commenter les articles qui les mettent en colère ou en partageant toutes sortes de petits messages pour se rendre triste. Ça m’énerve ceux qui s’en servent comme d’un journal intime « ça va pas aujourd’hui » , « oh, tu sais que tu peux me parler? » , « non je préfère pas » … ??? Et j’espère qu’un jour les gens vont apprendre à lire et arrêter de partager n’importe quoi sans vérifier leur source comme le jeune disparu il y a 6 ans, qui a été retrouvé 4 fois parce qu’il en est à 3 fugues depuis, partager des concours qui prétendent vouloir nous faire gagner 50 milion, une maison dans les îles Caïmans, un paquebot et 8 jets privés mais surtout ces **** copier/coller qui disent que si on ne partage pas on a pas de coeur, qu’on aura 12 ans de malheur et qu’on va perdre un bras pendant la nuit. (Je sais, je rêve en couleur)

    3. Quelle est votre meilleure expérience ? Et la pire ? (on adore tous les anecdotes)
    – Je n’ai pas d’expérience précise en tête mais j’en profite pour souligner le fait qu’il existe une compagnie française qui créer des journaux inspiré de Facebook dans lequel on télécharge des photos auquelles on ajoute des commentaires et eux font imprimer le journal pour l’envoyer à la personne de votre choix. On met tellement de photos de notre vie sur les réseaux sociaux que je trouve que c’est une excellente idée de payer un petit prix pour utiliser ces photos afin de les partager avec nos aînés qui n’y ont pas toujours accès. J’ai une amie qui est au Québec depuis longtemps et elle fait ça pour sa grand-mère en France. Ainsi elle peut suivre un peu la vie de sa famille malgré la distance qui les sépare.

    – Désolée, je n’ai pas d’anecdote croustillante qui me vienne en tête!

    4. Quel conseil donnerez-vous à un proche qui s’inscrirait aujourd’hui ?
    – Ne te sens jamais obligé de rien. Tu n’es pas forcé de mettre ton vrai nom ou ta vraie tête en photo de profil, de souhaiter bon anniversaire à tout le monde sous prétexte que FB te le dis, de partager des trucs parce qu’on te le demande. Partages ce qui te fait rire ou t’impressionne, ignore ce qui est négatif tu n’en a pas besoin et parle avec qui tu as envie, quand tu en a envie car ce n’est pas parce que tu es « en ligne » que tu es forcé de répondre.

    5. Quelle serait votre réaction si ce réseau disparaissait demain ?
    – Je serais embêtée. Je perdrais contact avec beaucoup de monde et je chercherais sans aucun doute quelque chose d’autre pour la communication instantanée.

    6. Combien de fois vous connectez-vous chaque jour, pour combien de temps ?
    – Je préfère ne pas le savoir car je sais que par moment c’est problématique mais je me console car j’en voit beaucoup autour de moi au quotidien pour qui c’est 10X pire.

    (Et maintenant on se souvient que Myst c’était celle qui écrivait parfois des pavés sur Jogg et qu’elle n’a pas changé! ^^’ )

    1. Le pavé de Myst, saison 2.
      Très très intéressant. Tu montres bien qu’un réseau social est… ce qu’on en fait. Et même s’il nous enferme parfois, c’est à nous que revient la responsabilité. Pas facile car un RS est conçu pour nous rendre captif, mais nous ne devons jamais nous prendre pour des victimes. Même si encore une fois, il y a beaucoup de victimes, à titre individuel nous devons garder le contrôle.
      J’aime beaucoup l’idée d’imprimer les photos, pour inclure d’autres personnes à la conversation.
      Tu insistes aussi sur la communication instantanée, et c’est sans doute un coup de maître de FB. Car il existe beaucoup d’outils pour communiquer (SMS powaaa). Mais FB est arrivé à en faire un standard.

      Merci Myst, welcome back 🙂

  3. Aller je prends le temps de répondre (oui je dis bien prendre le temps, parce que maintenant, je ne prends plus le temps de grand chose sur internet…)

    1. Quel est votre réseau social préféré ?
    Techniquement je n’utilise que Facebook. On peut dire que ne suis pas vraiment très réseau social, bien que maintenant beaucoup de jeux/applications sont également des réseaux sociaux. Je pourrais donc dire que j’utilise également Clash Royal et plus récemment Smule (sur une suggestion de Kesflynico!).

    2. Qu’est-ce qui vous plait ? Qu’est-ce qui vous déplaît ?
    J’ai découvert Facebook assez tôt, par le biais de ma soeur qui rentrait d’1an d’études aux states. Et c’est l’ancien Facebook que j’aimais vraiment, celui d’avant la création du « mur ». Quand chacun avait sa page sur laquelle il pouvait afficher ce qu’il voulait afin de montrer une part de soi. Et c’était donc bien la personne que l’on venait visiter sur Facebook et pas le réseau social. J’ai beaucoup utilisé Facebook pour organiser des soirées/sorties avec des amis lorsque je suis moi-même allée étudier aux US. J’ai aussi beaucoup joué à l’époque où il y avait des jeux très sympas (who has the biggest brain, geo challenge, Lost arena 😉 )
    Maintenant, j’ai l’impression que c’est devenu un outil pour satisfaire notre curiosité malsaine. Parce que, soyons honnête, le fameux « cela permet de rester en contact avec des gens » est en réalité un « cela permet de voir la vie de gens à qui on a pas parler depuis des années ». Et je ne critique pas, je suis la première à le faire. J’avoue me satisfaire d’avoir des nouvelles indirectes de gens du lycée à qui je n’ai pas parlé depuis 10ans.
    Bref, je m’égare. Ce que je trouve encore sympa sur Facebook c’est de voir passer un peu les infos et évènements de sa région. Et puis, d’avoir la possibilité si l’on veut de reprendre contact avec les gens (après les avoir observé bien sûr!).

    Ce que j’aime pas c’est la contre information (maladie globale du net ces dernières années). L’emballement après un post un peu bien écrit qui raconte quelque chose que personne ne vérifie. Le fait que des gens sont capables de s’engueuler sur n’importe quel sujet. Et je ne mentionne même pas le fait que les réseaux terroristes utilisent la vulnérabilité des jeunes sur Facebook pour les radicaliser, ou encore que c’est un outil parfait de harcèlement.

    3. Quelle est votre meilleure expérience ? Et la pire ? (on adore tous les anecdotes)
    La meilleure expérience je ne sais pas, mais j’ai un exemple récent de ce que je trouve plutôt sympa. La semaine dernière, une copine du lycée, que j’ai dû revoir 2 fois en 10ans et à qui je n’ai pas parlé depuis au moins 6ans, est venue me demander conseil pour de la course à pied. Elle avait vu que je m’étais mise à courir (je poste de temps en temps mes dossards et/ou résultats de course) et comme elle prépare son premier semi-marathon, elle s’est dit que je serai bien placée pour la conseiller. Si je pense que Facebook ne nous incite pas à prendre réellement contact avec les gens (on s’observe donc, on ne se parle pas…un « j’aime » ce n’est pas parler!), cela reste une belle opportunité de renouer des liens avec des personnes.

    Une mauvaise expérience…très franchement je ne me souviens de rien de bien méchant. Tout ce que je sais c’est que je déteste recevoir des invitations à « être ami » de personnes inconnues, ou alors de personnes que j’ai croisées une fois dans ma vie. Cela m’est arrivé avec des collègues de travail (pourtant ce n’est pas mon vrai nom que j’ai mis) qui pensaient pouvoir venir draguer tranquillement en ligne.
    En y repensant, je me rappelle avoir désactiver mon compte plusieurs fois quand je traversais une période un peu difficile. Le fait de voir « la vie » des gens exposée me démoralisait…parce que justement on fait du marketing sur Facebook (voir même du personal branling : http://personalbranling.tumblr.com/ ). On poste rarement des photos de nous moches, on ne partage pas nos échecs (sauf s’il existe une dimension comique style VDM). Et donc, quand on est mal, on a l’impression que la vie des autres est mieux que la sienne. « Regarde machin vit à l’étranger, pourquoi moi je le fais pas? », « truc voyage tout le temps, et moi je n’ai rien vu de ma vie », « bidule est marié et a un enfant alors que je suis seule »…

    4. Quel conseil donnerez-vous à un proche qui s’inscrirait aujourd’hui ?
    Déjà je lui demanderai pourquoi il s’inscrit et s’il en a besoin. Ensuite, tout à fait d’accord avec Myst, ne se sentir obligé de rien. On vit le réseau social comme on le souhaite.
    J’ajouterai quand même : attention aux paramètres de confidentialité. Facebook a été champion de la modification des paramètres qui provoquait la mise en ligne publique de certains contenus.

    5. Quelle serez-votre réaction si ce réseau disparaissait demain ?
    Honnêtement, je ne suis pas sûre que ça me changerait grand chose. Je me dirai surtout « merde j’aurai dû reprendre contact avec tous ces gens pour avoir leurs coordonnées, maintenant je ne les retrouverai jamais ».

    6. Combien de fois vous connectez-vous chaque jour, pour combien de temps ?
    Une à deux fois par jour, des fois zéro…techniquement je le fais surtout quand je m’ennui ou que je n’ai rien à faire. J’y passe en général 5 minutes histoire de voir les derniers posts. Cela m’arrive de rester plus longtemps quand je suis à la recherche de quelque chose de plus précis (les photos de ma dernière course qui ont été mises en ligne sur la page du club, les dates de certains évènements chez moi, ou des fois juste un moment de nostalgie où je regarde de vieilles photos).

    Voilà voilà…pavé woman 2, c’est moi!

    1. Beaucoup de petites tranches de vie, qui donne beaucoup d’épaisseur à ton expérience. Comme Myst, je retiens cette idée que le réseau est ce qu’on veut bien en faire. Il faut savoir garder le contrôle, rester lucide sur nos intentions, tout en se méfiant de ses « intentions » à lui.
      Merci Boum 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *